samedi 11 mars 2017

1918 L'AVIATION DU DON



Aujourd'hui, trois cartes postales Russes particulièrement intéressantes qui nous permettent d'aborder un sujet très peu connu : l'aviation de l'armée blanche des volontaires du gal Denikine.


Ci-dessus, un Farman F30 qui appartiendrait, selon le libellé, au 1er détachement de l'aviation du Don en 1918.
A la suite de la révolution Russe de 1917, de nombreuses guerres particulièrement terribles, cruelles et complexes vont marquer la naissance de l'état Soviétique.


Parmi celles-ci, la principale sera certainement celle opposant l'armée rouge naissante à l'armée des volontaires antibolchéviques du Gal Denikine en Ukraine et dans le sud de la Russie.


Ci-dessus, Voisin 10 du 2eme détachement d'aviation du Don du Gal Denikine en 1918.
Créée dès novembre 1917 et rassemblant jusqu'à 40000 hommes, l'armée des volontaires du Gal Denikine combattra dans la région du Don et entamera une marche sur Moscou.
Cette armée utilisera des avions récupérés à la défunte aviation impériale ainsi que des matériels fournis par la France et la Grande Bretagne.


Ci-dessus, Hansa Brandenburg CI du 1er escadron de l'armée du sud en 1918.
Défaite fin 1919, l'armée des volontaires du Gal Denikine se repliera en Crimée où elle sera intégrée à la nouvelle armée du Gal Wrangel.
L'insigne d'un triangle noir sur fond blanc présent sur les trois photos ci-dessus pourrait être un insigne commun à l'aviation de l'armée du Gal Denikine.
Interesting pictures from Gal Denikin volunteer army aviation 1918.

lundi 27 février 2017

SALMSON 2A2, POLYNESIE FRANCAISE ...


                                    et petite inversion de couleurs ...

 
Aujourd'hui, saluons la remarquable et louable initiative de la poste de Polynésie Française qui a émis un timbre sur Henri Cadousteau, pilote Polynésien qui a participé au 1er conflit mondial au sein de l'escadrille SAL 50.


Ci-dessus, timbre émis le 17 février 2017 par la poste Polynésienne dans le thème ''Aviation en Polynésie française'' à l'effigie de H. Cadousteau.
Henri Cadousteau est né le 26 mars 1890 à Mahina (polynésie). Mobilisé en décembre 1915, il rejoint la métropole et intègre l'aviation militaire en décembre 1917.


Breveté pilote militaire en avril 1918, Henri Cadousteau sera affecté à l'escadrille SAL 50, alors équipée de SALMSON 2A2, en septembre 1918. De retour en Polynésie à la fin du conflit, il sera démobilisé en aout 1919. L'escadrille SAL50 sera elle-même dissoute en mars 1919.


Félicitations à la poste de Polynésie pour cet hommage qui nous vaut un superbe timbre dans la lignée du centenaire de la 1ere guerre mondiale.
Regrettons simplement que ce genre d'initiative ne vienne pas à l'esprit de nos dirigeants de la poste métropolitaine, pour qui la danse semble toujours avoir plus d'importance que le centenaire de la première guerre mondiale...


Seule petite remarque, le dessinateur du superbe Salmson représenté sur le timbre à inversé les couleurs de la dérive pour en faire un avion Américain ou Anglais.
Mais peut-être que l'avion piloté par H. Cadousteau était un appareil provenant d'une escadrille Américaine ...

samedi 18 février 2017

JEAN SAUVAGE : un AS CALADOIS honoré à VILLEFRANCHE / SAONE



2eme partie de la commémoration qui s'est tenue à Villefranche sur Saône le 11 février 2017 : l'inauguration d'une stèle en hommage au Sgt Jean SAUVAGE.


Le sergent Jean Sauvage est né à Villefranche sur Saône le 15 février 1897. Engagé le 22 novembre 1915, il rejoindra le 1er groupe d'aviation puis sera affecté à la N65 en juin 1916.
Il y obtiendra 8 victoires homologuées avant d'être abattu par la DCA Allemande le 7 janvier 1917.


Plus haut, mon enveloppe souvenir affranchie à Villefranche le 11 février et ci-dessus, détail de la stèle qui a été inaugurée le même jour par M. Perrut, maire de Villefranche et le Col Guillernault, commandant de la base aérienne 942.


Ci-dessus, SPAD aux couleurs de la SPA 65, escadrille a laquelle a été affecté le Sgt Sauvage. La SPA 65 était aussi l'escadrille de Charles Nungesser, as aux 43 victoires.


Ci-dessus, Alain Devornique, président de l'ANORAA 640, que je remercie pour m'avoir transmis une invitation.
A noter, pendant la cérémonie, le passage de deux Alphajet.


Il y a fort à parier que ces deux Alphajet appartenaient à l'EE 02/002 Côte d'Or de Cazaux puique cet escadron conserve toujours dans ces traditions la Chimère de la SPA 65.

mercredi 15 février 2017

JUMELAGE VILLEFRANCHE / LYON MT VERDUN




Ce samedi 11 février 2017 avait lieu à Villefranche sur Saône une double commémoration aéronautique : le 25eme anniversaire du jumelage entre la ville de Villefranche et la base aérienne 942 d'une part, et l'hommage rendu au Sgt Jean Sauvage, pilote caladois du 1er conflit mondial mort au combat le 7 janvier 1917 d'autre part.


Comme à mon habitude, voulant présenter ces évenements sous un angle philatélique, j'avais préparé quelques enveloppes souvenir.


Ci-dessus et ci-dessous, mes enveloppes 25eme anniversaire du jumelage que je suis allé affranchir à la poste de Villefranche sur Saône le 11 février au matin, date de la cérémonie.


Signé le 15 juin 1992 entre M. Pignard, maire de Villefranche et le Col. Seimandi, commandant de la base aérienne 942, le jumelage Villefranche / Lyon Mt Verdun à confirmé non seulement la proximité géographique ville/base, mais surtout l'intégration à Villefranche sur Saône de nombreux personnels de la BA 942.


Ci-dessus, une vue générale de la commémoration qui se tenait Rue de la Paix à Villefranche et durant laquelle in détachement de la base aérienne était venu présenter les armes.

vendredi 3 février 2017

54 SQUADRON RAF : 1er sur JAGUAR



 
Une fois n'est pas coutume, je présente aujourd'hui une enveloppe Anglaise de 1974 créée pour l'arrivée de JAGUAR au sein du 54 Squadron et, plus génerallement, au sein de la RAF.
 
 
Ci-dessus, enveloppe affranchie à Lincoln (Royaume Uni) le 23 avril 1974 à l'occasion de l'arrivée du JAGUAR GR1 au 54 Squadron.
Cette date marque aussi l'arrivée du JAGUAR au sein de la RAF puisque le 54 squadron a été le 1er escadron équipé de ce type d'avion.
 
 
Ci-dessus, le JAGUAR GR1 XZ364 GJ vu à Chièvres en 1989.
Créé en 1916, le 54 Squadron restera longtemps un escadron de chasse puisqu'il combattra pendant le 1er conflit mondial sur BE2c et Sopwith Camel, puis pendant la 2eme guerre mondiale sur Spitfire. Après avoir volé sur Vampire et Meteor, il deviendra escadron d'attaque au sol dans les années 50 sur Hunter puis Phantom.
 
 
Ci-dessus, autre avion du 54 Squadron, le JAGUAR T2 XX143 GS vu à Toul en 1991.
Basé à Coltishall, le 54 Squadron sera donc le 1er escadron de la RAF à percevoir des Jaguar. A noter que ces avions pouvaient utiliser la bombe nucléaire WE177.
Le 54 Squadron conservera ce rôle d'attaque au sol conventionnelle ou nucléaire jusqu'à sa dissolution en mars 2005, les derniers Jaguar de la RAF étant retirés du service en 2007 avec l'arrivée du Typhoon.
Interesting 1974 aviation cover for arrival of Jaguar within 54 squadron, first Jaguar user in RAF.

vendredi 27 janvier 2017

ERV 4/94 SOLOGNE



J'interromps ma série Prise de guerre pour présenter une enveloppe perso réalisée à l'occasion du meeting de l'air d'Avord qui s'est tenu en juin 2016.


Ci-dessus, enveloppe réalisée pour le 50eme anniversaire de création de l'Escadron de Ravitaillement en Vol 4/94 SOLOGNE.
L'ERV 4/94 à en effet été créé le 15/04/1966 sur la BA 702 d'Avord. Il était rattaché à la 94eme escadre de bombardement ( EB 1/94 Avord, EB 2/94 St Dizier et EB 3/94 Luxeuil ).
Cet escadron, équipé des tout nouveaux ( à l'époque ! ) Boeing C-135F, deviendra ERV 2/93 SOLOGNE le 1er juillet 1976 et sera dissout 20 ans plus tard, le 1er aout 1996 pour être intégré à l'ERV 93 Bretagne nouvellement créée.
L'ERV 4/94 reprenait les traditions des escadrilles BR44 et BR465.

 
Ci-dessus, une photo du Boeing C-135F n° 63-12735 (F-UK)CG prise en 1985 sur l'aéroport de Lyon Satolas sous la pluie.
Les C-135F étaient alors équipés de moteurs Pratt & Whitney J57, particulièrement polluants et gourmands en carburant. Ils seront remotorisés à partir de 1986 avec des réacteurs CFM56 et deviendront par le fait des C-135FR ( R pour Remotorisés ).
A noter que l'ERV 93 Bretagne est devenue tout récemment 31eme escadre de Ravitaillement.
Aviation philatelic cover for 50th aniversary of French air refueling squadron 4/94 Sologne, squadron disbanded in 1993.

samedi 21 janvier 2017

PRISE DE GUERRE N°10


 

Suite de ma série Prise de guerre avec mon enveloppe n°10 consacrée à un Fokker D.VII, présumé être le D.VII(F) 5109/18, essayé par les pilotes Anglais du 62 squadron sur l'aérodrome de Nivelles en décembre 1918.


Après l'armistice, de nombreux Fokker du JG III se sont rendus aux Anglais sur l'aérodrome de Nivelles (Belgique). Parmi eux, quelques-uns provenaient de la Jasta Boelcke, dont sans doutes l'avion ci-dessus.
Si ce Fokker D.VII est bien le 5109/18, il provient du 3eme lot de 200 avions construits par Fokker ( n° 5050-5149/18).


L'avion porte bien les couleurs de la Jasta 2, à savoir le nez blanc et la queue un coté blanc / un coté noir. Malheureusement, les bandes obliques (que j'ai choisi de représenter jaunes) ne correspondent à aucun pilote connu.
A noter que, au sein de la Jasta 2, les cotés blancs et noirs de la queue pouvaient être inversés, divisant peut-être les avions en 2 flights.