.

.

Me faisant régulièrement voler mes articles par des sites indélicats qui ne font aucune référence à mon blog, j'ai décidé d'indiquer dans chaque article et sur chaque document le nom de mon blog.

Regrettant cet affichage assez disgracieux mais malheureusement nécessaire...


vendredi 13 octobre 2017

EVREUX 2017 : TRANSALL & CASA



Ce jeudi 5 octobre 2017 avait lieu sur la base aérienne d'Evreux une cérémonie militaire à l'occasion de 50 ans du Transall et 25 ans du Casa dans l'armée de l'air ainsi que du 50eme anniversaire de la BA 105.


Cette petite cérémonie n'était  pas ouverte au public mais réservée aux anciens de la base et du transport aérien.
Mon ami Franck étant convié à la fête, nous avons réuni nos efforts afin que cette journée bénéficie de son souvenir philatélique !
Ci-dessus, enveloppe 50 ans du Transall portant le cachet Evreux centre du 5 octobre.


Ci-dessus, le Transall R202 64-GB surpris à Luxeuil en 2015.
Plusieurs avions de l'armée de l'air étaient présents (Transall, Casa, Xingu...) ainsi que quelques avions civils représentant l'histoire du transport aérien : JU-52 F-AZJU de la Ferté-Alais, Noratlas F-AZVM de l'association Noratlas de Provence, Broussard F-GDSN des Ailes Anciennes Alençonnaises etc...
Un Transall Allemand avait même fait le déplacement.


Malheureusement, une météo très médiocre à gâché la journée et empeché toute présentation aérienne.
Bref, voila donc une petite cérémonie qui, même modeste, a le mérite d'exister et de fêter plusieurs anniversaires aéronautiques.


Ci-dessus, l'enveloppe anniversaire du CASA CN-235.
Si l'année 2017 correspond bien au 50eme anniversaire de l'arrivée du Transall en unité ( ET Touraine 1967 ), le CASA  a été mis en service par le Vercors en 1993, les 25 ans de cette mise en service tomberaient alors plutôt en 2018...
Mais ne soyons pas plus royalistes que le roi...


Ci-dessus, une belle vue du JU-52 F-AZJU.
Encore merci à Franck qui, en acceptant de courir à la poste d'Evreux, m'a permis de présenter cet article et ces souvenirs ''maison''.
Pour finir, la cérémonie commémorait aussi les 50 ans de la BA 105, mais, ayant zappé l'info, je n'ai pas préparé d'enveloppes...
Homemade aviation philatelic envelopes for C-160 Transall abd Casa CV-235anniversary in French air force.

lundi 2 octobre 2017

TERRAINS D'AVIATION EN MEUSE 1914-1918






Aujourd'hui, saluons l'initiative de Jean Pierre Mangin, président de l'Académie mondiale de philatélie, qui a réuni Histoire de l'aviation militaire dans la Meuse et Philatélie à l'occasion de centenaire de la 1ere guerre mondiale.


Après avoir répertorié la liste complète des terrains d'aviation Meusiens, M. Mangin a, d'une part, pris contact avec les mairies concernées afin d'inaugurer une plaque commémorative sur l'emplacement de chaque ancien terrain et d'autre part, à participé à l'émission d'un souvenir philatélique toujours en lien avec chaque terrain.


Compte tenu de la terrible bataille de Verdun qui s'est tenue dans ce département, la Meuse a accueilli près d'une centaine de terrains d'aviation plus ou moins éphémères entre 1914 et 1918.


Cette tâche absolument titanesque de JP Mangin a donc donné lieu à l'inauguration de 40 stèles et à la création de pas moins de 40 souvenirs philatéliques différents. Chapeau !


Pour commencer cet article, ci-dessus plusieurs vues des commémorations de Beauzée sur Aire : En haut, le souvenir philatélique puis une vue de la commémoration animée par M. Mangin suivie du détail de la plaque commémorative et ci-dessus, une vue de l'exposition qui se tenait dans le village à cette occasion.


Ci-dessus, souvenir philatélique de Behonne.
Les cachets philatéliques se divisaient en 5 visuels différents : La cigogne, la tête d'indien, la cocotte de la BR11, le parachute et l'insigne de pilote.
Le terrain de Behonne ayant abrité l'escadrille La Fayette, son souvenir philatélique a bénéficié du cachet à le tête d'indien.


Ci-dessus, Jean Pierre Mangin participant à la cérémonie de Behonne.


Ci-dessus, gros plan sur la plaque apposée sur une maison de Behonne.


Ci-dessus, vue de la plaque marquant l'emplacement du terrain d'aviation de Behonne.


Ci-dessus, souvenir philatélique du terrain d'aviation d'Autrécourt sur Aire. A noter cette fois-ci le cachet de la BR11.
N'ayant pas acheté les 40 souvenirs philatéliques, j'ai tout de même essayé de présenter les 5 types de cachets différents.


Ci-dessus, mon ami Jany, président de l'Association philatélique Meusienne, présentant la plaque d'Autrécourt.
Je le remercie au passage car il m'a fourni toutes les photos qui illustrent cet article.
Grand merci Jany !


Les commémorations ayant été largement reprises par la presse locale, ci-dessus l'article concernant celle du village d'Ancemont.


Ci-dessus, souvenir philatélique de Clermont en Argonne orné du cachet philatélique parachute, la bataille de Verdun ayant vu les 1ers parachutes utilisés par les aérostiers.


Ci-dessus, la commémoration de Clermont en Argonne.


Ci-dessus, stèle de Clermont en Argonne.


Ci-dessus, une vue de la stèle située à l'emplacement de l'ancien terrain d'aviation de Combles en Barrois.


Ci-dessus, Combles en Barrois toujours, avec une vue de la plaque souvenir.


Ci-dessus, belle vue générale de la plaque commémorative de Combles en Barrois.


Ci-dessus, souvenir philatélique de l'Isle en Barrois portant le cachet cigogne.
A noter que les souvenirs reprennent les noms des principaux pilotes ayant utilisé les terrains d'aviation.


Ci-dessus, encore une coupure de presse, cette fois-ci de l'Isle en Barrois.


Ci-dessus, souvenir philatélique de Rembercourt orné à nouveau du cachet cigogne.


Ci-dessus, une vue de la commémoration qui a eu lieu à Rembercourt.


Ci-dessus, belle vue ''en situation'' de la plaque commémorative de Rembercourt.


Ci-dessus, souvenir philatélique de Remennecourt portant le dernier type de cachet, l'insigne de pilote.
A noter que les souvenirs sont de très grande qualité.


Ci-dessus, une vue de la commémoration de Remennecourt par un temps bien maussade et ci-dessous, l'article de journal qui s'y rapporte.


Bref, voila un (tout petit) aperçu des nombreuses commémorations qui se sont tenues dans la Meuse cet été.
Félicitations encore à Jean Pierre Mangin et à tous ceux qui l'ont aidé pour le travail titanesque qui a été réalisé !
Félicitations aussi à toutes les mairies qui ont accepté de participer à cet immense travail de mémoire.

mercredi 27 septembre 2017

NORMANDIE NIEMEN 75 ANS



Aujourd'hui, coup de chapeau à la poste pour sa création d'un timbre anniversaire Normandie Niemen et surtout sa précision historique !


Le timbre 1942-2017 Régiment de chasse Normandie-Niemen a été émis par la poste le 1er septembre 2017 en émission commune avec la fédération de Russie.
Le régiment de chasse  Normandie-Niemen, de par son passé historique, est certainement une des unités les plus célèbres de l'armée de l'air.
A noter son appellation unique de Régiment de chasse héritée de sa période Russe et toujours conservée aujourd'hui.


Félicitations à la poste pour sa précision historique ( pour une fois !) puisque les affranchissements 1er jour ont eu lieu le 1er septembre 2017 soit exactement 75 ans jour pour jour après la création du Neu-Neu le 1er septembre 1942 à Rayack (Syrie) sous le nom de GC3 Normandie.


Ci-dessus, déçu par les souvenirs philatéliques officiels que j'ai pu voir, j'ai décidé de réaliser mes propres enveloppes en reprenant le thème du cachet : YAK 3, étoile soviétique et insigne.
Ci-dessous, merci à Pascal de m'avoir transmis la contrepartie Russe de l'émission commune.


Pour finir, une cérémonie anniversaire a eu lieu le 9 juin dernier sur la base aérienne 118 et à cette occasion le RAFALE 103 30-HR a reçu une déco spéciale.


Stamp, postmark and cover created for 2017 french fighter squadron Normandie Niemen 75th anniversary.

                                         PHILATELIE ET AVIATION MILITAIRE
                     http://philatelie-aviation.blogspot.fr/

mercredi 13 septembre 2017

WEEK-END A ROME ...


                               où le 75eme anniversaire des chasseurs italiens de la série 5 ...


Profitant d'un week-end en Italie, ma soeur et mon beau-frère ont eu la gentillesse de m'envoyer tout un lot d'enveloppes affranchies à la poste de Fiumicino, l'aéroport de Rome.
Je décidais donc d'en utiliser quelques-unes pour célébrer le 75eme anniversaire des chasseurs Italiens de la ''Série 5''.


Ci-dessus, mon enveloppe Fiat G-55 portant le beau cachet Roma Fiumicino Poste Italiane du 4 septembre 2017.
Fin 1941, l'Allemagne ayant autorisé l'Italie à produire sous licence le moteur Daimler Benz DB605, trois constructeurs d'avions Italiens lancent aussitôt l'étude d'un nouveau chasseur construit autour de ce moteur.


Ci-dessus, enveloppe Macchi MC-205.
Ces trois avions seront le Macchi MC-205 Veltro, le Fiat G-55 Centauro et le Reggiane Re-2005 Saggitario.
Les 1ers vols de ces prototypes ont eu lieu il y a 75 ans cette année : 19/04/1942 pour le MC-205, 30/04/1942 pour le G-55 et 09/05/1942 pour le Re-2005.


Ci-dessus, enveloppe Reggiane Re-2005.
Malgré des qualités indéniables, les problèmes industriels en Italie seront tels que très peu de ces avions seront produits entre 1942 et 1943 (150 fiat G-55 et moins de 50 Re-2005) et que seul le Macchi Mc-205 pourra être engagé au combat avant l'armistice de septembre 1943.
Les quelques avions opérationnels seront ensuite utilisés soit par l'aviation co-belligérante, soit par l'ANR.


Ci-dessus, belle photo d'un Macchi MC-205 Veltro.
Encore merci à Anne-Marie et Jacques qui m'ont permis de réaliser un petit anniversaire ''aéronautico-philatélique'' comme j'aime bien.

Buste philateliche fatte per il 75o anniversario des primo volo dei aeroplani Macchi MC-205, Fiat G-55 e Reggiane Re-2005.


                                      CET ARTICLE PROVIENT DU SITE :
                                PHILATELIE ET AVIATION MILITAIRE
                                            pour accéder au site :
                               http://philatelie-aviation.blogspot.fr/

samedi 2 septembre 2017

LA BAULE 1917 ESCADRILLE COTIERE



Aujourd'hui, félicitations au Cercle Philatélique de la Baule qui a profité du centenaire de la 1ere guerre mondiale pour mettre en avant les escadrilles côtières, escadrilles peu commues du premier conflit mondial.


Ci-dessus et ci-dessous, les deux souvenirs officiels portant le cachet 100 ans d'activités aéronautiques de la Baule du 5 août 2017.


Avec le développement de la guerre sous-marine à partir de l'hiver 1916, les armées Britanniques et Françaises furent dans l'obligation de protéger les convois maritimes reliant la France à la Grande-Bretagne.
Les hydravions et ballons de la marine nationale tout d'abord délégués à ce rôle durent vite être renforcés par des escadrilles de l'aviation militaire : les escadrilles côtières.


Ci-dessus, une de mes enveloppes personnelles que j'ai pu réaliser grâce à l'amabilité des membres du Cercle Philatélique de la Baule.
A noter ci-dessous le superbe timbre MTAM Caudron G4 réalisé pour le centenaire.


L'escadrille côtière V484 a été créée le 1er juin 1917 sur le terrain d'aviation de la Baule.
Equipée de Voisin VIII Canon et de Caudron G4, elle effectuera des missions de patrouille maritime jusqu'à sa dissolution fin 1918.


Ci-dessus, une belle vue d'un Voisin VIII Canon de l'aviation militaire.
Si les risques de rencontre avec l'aviation militaire Allemande étaient nuls à cette distance du front, les longues patrouilles sur la mer à bord d'un monomoteur de l'époque étaient loin d'être sans risques...

                                             CET ATICLE PROVIENT DU SITE :
                              PHILATELIE ET AVIATION MILITAIRE
                                 http://philatelie-aviation.blogspot.fr/

dimanche 13 août 2017

BRIENNE LE CHATEAU



En cette période de vacances, je vous emmène au camping à travers quelques cartes postales et photos.
Mais bien sur, pas n'importe quel camping, celui de Brienne le Château...


Une base aérienne a été créée en 1953 par l'US Air Force sur la commune de St Christophe, près de Brienne le Château.
Base de desserement de l'USAFE en France, elle était équipée d'une piste de 1300m et de 3 hangars principaux. Suite au départ des Américains, elle a fermé ses portes en 1965.


Utilisée depuis comme aérodrome civil, elle abritait un petit camping (que l'on aperçoit sur la 1ere carte postale) ainsi que les avions conservés par le Musée Aéronautique de Brienne le Château.
Ci-dessus, carte postale du NORATLAS n°31 ( que l'on distingue aussi fort bien sur la 1ere carte postale ).


Ci-dessus, carte postale du MYSTERE IVA (n°28 ?) à Brienne.
Ci-dessous, très belle vue datant de 2000 de l'ancienne base aérienne. On distingue sur la marguerite en haut à droite les avions du musée.


Ci-dessous, agrandissement de la marguerite Nord-Est sur laquelle on reconnait bien certains avions : Meteor, Neptune, Noratlas et Mystère IV.


Le Musée Aéronautique de Brienne ayant fermé ses portes ( en quelle année ? ), la plupart des avions ont été récupérés par d'autres musées. Il en reste cependant quelques-uns sur place qui s'abiment aux quatre vents.


De passage dans la région en 2016, je suis parti à la recherche de ces épaves aéronautiques et après pas mal de recherches, j'ai finalement découvert les 3 avions restants :
Ci-dessus et ci-dessous, deux vues du P2V6 NEPTUNE n°147563, ancien de la 25F.


Deux autres avions pourrissaient doucement avec le Neptune, un Fouga MAGISTER et ce qui reste de ce pauvre NORATLAS 31 ( photo ci-dessous ).
Voila qui est bien regrettable pour ces 3 avions, mais les contraintes des musées aéronautiques sont toujours les mêmes : budget, place etc...


Voila donc un camping et un musée que j'aurais bien aimé ''pratiquer''.
Si quelqu'un pouvait me donner quelques infos sur l'histoire de Musée Aéronautique de Brienne le Château, je les publierai avec grand intérêt.

                            Cet article provient du site :
                  Philatélie et Aviation Militaire
                                 Pour accéder au site :
                      http://philatelie-aviation.blogspot.fr/