..

RECHERCHE PERSONNE POUVANT AFFRANCHIR DES ENVELOPPES A LA POSTE DE DIJON

MERCI DE ME CONTACTER SUR pepinpierre@orange.fr

mardi 17 juillet 2018

ISSOUDUN 2017 : CENTENAIRE DU 3rd AIC (Pt .1)


                                       1ere partie : JAZBO the flying fish


Le dimanche 25 juin 2017 avait lieu à l'emplacement de la stèle de Volvaut au nord d'Issoudun (commune de Paudy) la commémoration du centenaire de la création du 3rd Aviation instruction Center, 3eme école d'aviation Américaine.


Bien qu'officiellement créée le 15 octobre 1917, l'installation d'une école de pilotage US avait été annoncée dans la presse locale le 22 juin 1917, et c'est sans doute cette date qui a été retenue pour la célébration.


Ayant eu l'occasion de lire quelques articles particulièrement interessants sur l'aviation du centre école d'Issoudun, je ne voulais pour rien au monde laisser passer cet anniversaire sans réaliser quelques enveloppes...


Malheureusement, après recherches, aucun cachet philatélique n'était prévu et habitant à 400 kms d'Issoudun, un aller retour pour faire tamponner quelques enveloppes à la poste locale me paraissait un peu risqué...
J'ai donc décidé d'affranchir mes enveloppes avec différents cachets du centenaire de la 1ere guerre mondiale de 1917.


Ci-dessus et plus haut, deux enveloppes inspirées de l'article paru dans la revue Windsock international Vol 16/n°4 qui traitait du Nieuport 27 ''JAZBO''.
La 1ere est ornée du cachet du centenaire de l'entrée en guerre des Etats-Unis (daté du 23/06/2017, on n'est pas loin du compte...) et la seconde du cachet des As de l'Aviation de Behonne du 25 mai 2017 sur le superbe timbre Tete de sioux de la SPA124 (Behonne ayant accueilli cette escadrille Américaine en 1918).


Ci-dessus, le profil que j'ai réalisé du Nieuport 27 Jazbo.
Cet avion était piloté par le Cap. K.G. Pulliam, commandant du 3eme terrain d'aviation de l'école d'Issoudun en 1918.
M'étant bien sûr basé sur des photos en noir et blanc, les couleurs sont de ma propre interprétation.



Ci-dessus et ci-après, plusieurs photos d'un autre poisson volant du 3rd AIC, qui n'est malheureusement pas l'avion de Pulliam, dont je n'ai malheureusement trouvé aucune photo utilisable.


Il s'agit cette fois du Nieuport 17 du Cap. H.S. Gwinne qui commandait le terrain d'aviation n°4.
L'avion est décoré dans le même style que Jazbo avec toutefois quelques différences, notamment au niveau des roues.


Aviation philatelic envelopes souvenir for 2017 Issoudun 3rd Aviation Instruction center centenary. Part 1 : Jazbo the flying fish.

ISSOUDUN 2017 : CENTENAIRE DU 3rd AIC (Part 2)


                                             2eme partie : Avions et Fields


Officiellement créé le 15/10/1917, le 3rd Aviation Instruction Center, qui n'était au début qu'un immense champ de boue, deviendra en 1918 la plus grande école d'aviation de la guerre avec pas moins de 11 terrains, plus d'un millier d'avions et 8000 hommes ( militaires, pilotes, éleves, mécanos, travailleurs chinois, prisonniers allemands etc...).


Ci-dessus, mon enveloppe Issoudun Nieuport 80 ''930'' portant le cachet du centenaire de la 1ere guerre mondiale du 11 novembre 2017.


Ci-dessus et ci-dessous, deux vues du Nieuport N80 n° 10641 ''930'' qui m'a servi de base pour mon profil et mes enveloppes. A noter le garde-boue.


L'école d'Issoudun était uniquement dédiée à la chasse et les pilotes Américains arrivant des Etats-Unis venaient y finir leur formation avant d'être affectés en unité.


Le 3rd AIC utilisait 32 types d'avions différents, du Morane rouleur au Nieuport 27, les principaux types utilisés étant les Nieuport 80, 81 et 83 de début ainsi que les Nieuport 17, 24 et 27 de chasse.


Les avions portaient indiféramment les cocardes Françaises ou Américaines ainsi qu'un grand numéro individuel souvent accompagné d'un petit chiffre qui correspondait sans doute à leur unité d'appartenance sur chaque terrain.


Du fait du terrain boueux d'Issoudun, les avions étaient équipés de garde-boue afin de protéger les ailes lors des décolages ou atterrissages.


Ci-dessus, mon enveloppe Nieuport 27 portant le cachet ''américain'' des as de l'aviation du 25 mai 2017. Mon profil du Nieuport 27 n°6100 ''255'' est basé sur une photo parue dans Windsock International Vol 15/n°2.


Le 3rd Aviation Instruction center fut créé à l'ouest d'issoudun entre les villes de Vatan et Lizeray.


Sa croissance étant très rapide, des terrains d'aviation indépendants (Fields), furent rajoutés au fur et à mesure des besoins, chaque field ayant une activité spécifique.


Ainsi, par exemple, le Field 10, qui ne fut opérationnel que le 21 septembre 1918, formait les éleves pilotes sur DH4 Américains (Liberty), le Field 12 était destiné à recevoir des Avro 504 et le Field 11 qui devait assurer l'entrainement aux vols de nuit, ne fut jamais ouvert.


Environ 2000 pilotes ont été diplômés à Issoudun pour le décès de 171 d'entre eux.
Entre le 6 avril 1917 et le fin du 1er conflit mondial, 11000 pilotes furent entrainés aux USA, environ 4000 arrivèrent en europe et seulement 600 furent déployés en escadrilles.


Aviation philatelic envelope souvenir for 2017 Issoudun 3rd Aviation Instruction center centenary.
Part 2 : fields and planes.

ISSOUDUN 2017 : CENTENAIRE DU 3rd AIC (Part.3)


                                        3eme partie : A FATAL JOYRIDE


Lors de mes recherches sur l'école d'aviation d'Issoudun, j'ai découvert un article de Steve Ruffin décrivant un accident assez inhabituel intervenu sur ce terrain d'aviation. Cet accident à entrainé le déces d'une infirmière américaine, Miss M.L. Overend.


J'ai donc décidé de réaliser une enveloppe philatélique sur ce sujet, que j'ai affranchi avec différents cachets dont ci-dessus, celui de l'anniversaire de l'entrée en guerre des USA du 23/06/2017.


Au plus fort de son activité fin 1918, le 3rd Aviation Instruction Center rassemblait près de 8000 personnes, dont une équipe de docteurs et d'infirmières de la croix rouge Américaine.


Ci-dessus, la responsable des infirmières Américaines Mrs Givenwilson accompagnée d'un officier Américain et d'une sentinelle devant les bâtiments de la croix-rouge du camp.

Le 16 juin 1918, le Cap J.N Thorp, commandant les Fields 1 et 2, décidait d'offrir un baptême de l'air à quelques docteurs et infirmières du camp à bord du Nieuport 80 n°10519.
Malheureusement, lors du vol de l'infirmière M.L. Overend, l'avion de Thorp s'écrasa, blessant le pilote et tuant la passagère.


Ci-dessus et ci-dessous, deux vues du Nieuport Ni80 n°10519 après l'accident. A noter le capot moteur peint aux couleurs du drapeau Américain (voir agrandissement ci-dessous).


Les installations de la croix-rouge du camp d'Issoudun rassemblaient les services administratifs, les services de chirurgie, la cantine ainsi que l'hopital de camp n°14 ayant une capacité de 575 lits !


Si le Cap Thorp a été rapatrié aux USA après cet accident, l'infirmière Marion L. Overend a eu le triste privilège d'être la seule infirmière Américaine à perdre la vie dans un accident d'avion durant le 1er conflit mondial.


Voila donc pour finir ma série de 3 articles, un accident pour le moins unique que j'ai décidé d'illustrer à travers quelques enveloppes anniversaire.
Pour ceux qui veulent en savoir plus :
http://steveruffin.azurewebsites.net/photo-gallery/in-the-line-of-duty/
Aviation philatelic envelopes for 2017 Issoudun 3rd Aviation Instruction Center centenary.
Part 3 : a fatal joyride.

samedi 7 juillet 2018

STARFIGHTER


Pour changer un peu de la coupe du monde de football, je vous propose le film Starfighter (rien à voir avec le film de science-fiction du même nom !).


Ce film Allemand est assez récent puisqu'il est sorti en 2016.
Comme indiqué sur la jaquette, il retrace l'histoire des problèmes du F-104 Starfighter en Allemagne ( 262 crashs sur 916 avions en service ) et aboutit à l'affaire Lockheed et son scandale de corruption internationale.


Bref, voila un film qui commence à la Top Gun avec musique à fond et jeune pilote plein de fougue aux commandes de de son Starfighter et qui se transforme en enquète et en recherche de vérité par les épouses des pilotes pour finir sur le procès Lockheed de 1972.


Malgré quelques scènes aériennes, on ne trouvera pas dans ce film de combats aériens époustouflants à la Top Gun et le rôle principal est plus tenu par l'actrice P. von Groote plutôt que par les pilotes et les avions.
Néanmoins, ce film est très réussi et se suit de bout en bout avec beaucoup d'interet. Il permet d'une part de découvrir le scandale de l'affaire Lockheed et d'autre part, de s'immerger un peu dans la vie d'unes escadrille, à savoir le JaBoG 31 Boelcke, dans les années 60.


Bref, voila un film que j'ai trouvé en grande surface à 2€ et que j'ai beaucoup apprécié. Sans être le chef-d'oeuvre aérien du siècle, il n'y a pas mensonge sur le sous-titre du film : un combat pour faire éclater la vérité.
A voir donc sans problème.

mardi 3 juillet 2018

EVREUX MNA 2018



Aujourd'hui, encore un meeting ''par correspondance'' et une enveloppe créée de toutes pièces pour le meeting de l'air 2018 d'Evreux.


Ayant eu l'info qu'il n'y aurait pas de souvenir philatélique lors du meeting 2018, j'ai créé quelques enveloppes ''à l'arrach'' que j'ai envoyé à la poste principale d'Evreux en leur demandant de bien vouloir les tamponner avec le cachet philatélique du samedi 16 juin, jour du meeting.


J'ai reçu quelques jours plus tard mes enveloppes très proprement tamponnées. Je remercie donc grandement le personnel de la poste principale d'Evreux qui a très bien fait son travail.


Ne m'étant pas rendu sur le meeting (beaucoup trop loin et pas de souvenir philatélique), je n'ai pas de photos à présenter.
J'ai trouvé sur internet la vue partielle des parkings ci-dessus qui a du être prise de la tour de contrôle puisque l'on aperçoit en bas le Mirage IIIB 13-FH conservé en stèle.


Pour finir, ci-dessus, autre stèle de la BA 105, une photo du Noratlas n° 156 64-BJ de l'ET 3/64 Bigorre que m'avait envoyé Franck. Il semblerait que ce Noratlas ait entre-temps été restauré et repeint en couleur aluminium.
Homemade aviation envelope souvenir for 2018 Evreux air base airshow.

dimanche 24 juin 2018

EC 2/4 LAFAYETTE : RETRAIT du MIRAGE 2000N




Le 21 juin 2018 a eu lieu sur la base aérienne 125 d'Istres la cérémonie de retrait du Mirage 2000N de l'escadron de chasse 2/4 La Fayette, retrait qui a mis fin à 30 ans de carrière de cet avion au sein de l'armée de l'air.
Ne pouvant laisser passer cet évenement, j'ai tenté une grande première, l'envoi d'enveloppes directement à un bureau de poste local pour un affranchissement avec timbre à date du jour...


J'ai donc préparé quelques enveloppes souvenir que j'ai envoyé directement au bureau de poste d'Istres avec une enveloppe retour et je remercie le personnel de cette agence postale qui a bien accepté de jouer le jeu et qui m'a renvoyé par retour mes enveloppes dûment tamponnées.


La cérémonie du 21 juin à donné lieu à un meeting aérien qui rassemblait de nombreux avions de l'armée de l'air et des FAS ainsi que le Mirage 2000N n°357 125-CO porteur d'une décoration spéciale.


N'étant pas un ancien de l'armée de l'air je n'ai pas été invité au meeting. Je présenterai donc deux photos de Mirage 2000N du La Fayette de ma collection perso : ci-dessus, le n° 340 125-AA vu en 2015 coté escadrille SPA 96 et ci-dessous, le n° 345 4-BU vu à Luxeuil en 2005 coté SPA 160.


Dernier escadron utilisateur du Mirage 2000N, l'escadron de chasse 2/4 La Fayette quittera la BA 125 avec ses Rafale B pour rejoindre l'EC 1/4 Gascogne sur la base de St Dizier.
Si des lecteurs ont quelques photos du meeting, je serais heureux d'en intégrer quelques-unes à cet article.
2018 enveloppe souvenir for Mirage 2000N withdrawal from french fighter squadron 2/4 La Fayette after 30 years of service in French air force.

vendredi 15 juin 2018

JG, JaboG, AG et EMA (Pt. 1)




Aujourd'hui, interessons-nous à quelques unités de l'actuelle Luftwaffe à travers cinq EMA interessantes et commençons par la chasse avec le JG 72 ''Westfalen''.


Ci-dessus, une EMA du 3 mai 2000 aux marques du Jagdgeschwader 72 ''W'' de Rheine.
L'histoire de cette unité est relativement complexe car elle a été créée JaboG 36 ''Westfalen'' en 1961, déja sur la base de Rheine Hopsten.


Ce n'est qu'en 1984 que cette JaboG 36, alors équipée de F-4F Phantom, deviendra JG 72 ''Westfalen'', le JG 72 premier du nom ayant été transformé en JaboG 43 en 1664 (voir article 4).


Ci-dessus, toujours aussi b------ dans sa livrée air superiority, le F-4F Phantom n° 72-1148 37+38 vu en 2001, orné du petit blason de la Westphalie.
La JG 72, deuxième version, à été dissoute en 2002.
Jagdgeschwader 72 Westfalen 2000 cancellation and postmark.