..

RECHERCHE PERSONNE POUVANT AFFRANCHIR DES ENVELOPPES A LA POSTE DE DIJON

MERCI DE ME CONTACTER SUR pepinpierre@orange.fr

jeudi 15 novembre 2018

CHAMBERY 2018




Cette année encore, à l'occasion de la journée régionale de philatélie du 11 novembre, le Club Philatélique de Savoie animait un bureau temporaire consacré au centenaire de la 1ere guerre mondiale.


Donc, cette année encore, j'ai effectué le voyage à Chambéry avec mon petit lot d'enveloppes.
Ci-dessus, enveloppe portant le cachet Chambery du 11 novembre 2018 ornée du profil d'un Bréguet 14 de l'escadrille 279.


La BR 279, en plus d'avoir une insigne qui me plait beaucoup, est une escadrille qui n'a existé que sur l'année 1918 puisqu'elle a été créée en mars 1918 pour être dissoute le 18 décembre de la même année.


De plus, c'était la dernière occasion pour réaliser une enveloppe philatélique Bréguet 14, avion important et selon moi largement oublié dans tout ce qui est littérature aéronautique, philatélie etc...


La journée régionale de philatélie rassemblait comme chaque année une trentaine d'exposants ainsi que le bureau philatélique tenu par M. Peyrachon.


Même si cette année les cachets commémoratifs de l'armistice ont été nombreux, félicitations au Club Philatélique de Savoie qui a maintenu le cap et commémoré le centenaire de la 1ere guerre mondiale depuis le 11 novembre 2014.


Cette année la boite aux lettres utilisée pour l'envoi du courrier était un modèle Delachanal de 1918.
Comme celle de 2017, elle provient de la collection de M. Peyrachon.


Même si le CPS ne proposait pas le timbre et le cachet officiel du centenaire de l'armistice dont les bureaux temporaires se tenaient le même jour à Paris, verdun et Vrigné-Meuse ( villes tout de même plus proches du front de 1918 que Chambéry ! ), cela n'a pas été une déception.


En effet, le tarif totalement prohibitif de 2€60 auquel était proposé le timbre officiel sentait un peu trop l'escroquerie ''postale'' et ne donnait pas du tout envie de l'acheter ! Bien dommage !


Bref, rendez-vous certainement le 11 novembre 2019 à l'espace Pierre Cot, selon le prochain thème philatélique abordé.

mardi 6 novembre 2018

BROUSSARD ANNIVERSAIRE ALAT



Après mes enveloppes Broussard / armée de l'air, je ne pouvais pas ne pas réaliser une enveloppe Broussard / ALAT...
Je choisissais donc le 25eme anniversaire du dernier vol d'un MH-1521 Broussard au sein de l'ALAT.


Le dernier vol d'un Broussard de l'ALAT à eu lieu à Montauban le 1er juillet 1993.
Ci-dessus, donc, mon enveloppe affranchie à Montauban le 2 juillet 2018, soit 25 ans après ( le 1er juillet tombait un dimanche ).
Je remercie au passage le personnel de la poste de Montauban qui m'a permit de réaliser ce souvenir.


L'ALAT a utilisé 46 Broussard entre 1956 et 1993.
Ci-dessus, le n° 283 MJU qui m'a servi de modèle.


Ci-dessus, pour le plaisir, un autre Broussard de l'ALAT, le n°281 MAX vu en 1989.
2018 aviation cover for 25th anniversary of ALAT MH-1521 Broussard last flight.

mercredi 31 octobre 2018

BROUSSARD ANNIVERSAIRE Armée de l'Air



L'année 2017 correspondant au 30eme anniversaire du retrait du MH 1521 Broussard de l'armée de l'air, je décidais de marquer l'évenement à ma façon à travers quelques enveloppes souvenir de mon cru...


Ci-dessus, ma 1ere enveloppe illustrée avec le Broussard 43-BU de l'ELA 43 portant le cachet du meeting de l'air de Bordeaux Mérignac (13 mai 2017) et le tampon de l'ET 43 Médoc.


Ci-dessus, détail du cachet de l'ET 43 Médoc obtenu grâce à l'obligeance de Franck, que je remercie grandement.
L'ELA 43, qui est devenue ETE 43 puis ET 43, à toujours été basée depuis sa création sur la BA 106 de Mérignac.


Ci-dessus, le MH-1521 n°291 43-BU qui m'a servi à réaliser mon profil. La photo date de 1986.


Après un cachet de meeting aérien, je décidais d'essayer d'obtenir un cachet d'agence postale ''AIR'', grâce à Eric, militaire à Salon de Provence, que je remercie au passage.


Je lui envoyais quelques enveloppes ornée d'un Broussard de l'Ecole de l'Air.
Pour mon bonheur, presque toutes les unités et bases de l'armée de l'air ont utilisé des Broussard à un moment ou un autre.


Ci-dessus, mon enveloppe Broussard du GE312 affranchie avec la cachet SALON AIR du 10 avril 2017 et ci-dessous, le profil que j'ai réalisé pour cette enveloppe.




Pour finir mon tour d'horizon, je préparais une enveloppe dédiée aux Broussard de l'ELA 44, autre unité grosse utilisatrice de cet avion.


La base d'Aix les Milles, lieu de stationnement de l'ELA 44 ayant fermé ses portes en 2003, je décidais d'affranchir mes enveloppes à la poste d'Aix en Provence.
Ci-dessus, donc, enveloppe Broussard ELA 44 affranchie le 29 avril 2017 à la poste d'Aix en Provence Rotonde.


Ci-dessus, le MH-1521 n°40 44-CI photographié en 1987, base de mon profil.
L'ELA 44, devenue ETE 44, à été dissoute en 2005.


Voila donc pour les 30 ans du départ de nos bons vieux Broussard, 3 enveloppes que je considère comme assez originales puisque la 1ere a été oblitérée avec un cachet de meeting de l'air, la seconde avec un cachet d'agence postale ''air'' et la dernière avec un cachet de poste ''civile''.
Je remercie encore tous ceux qui m'ont aidé à cette réalisation.


Pour le plaisir ci-dessus, un autre Broussard de l'ELA 44, le n°6 44-CM vu aussi en 1987.
A suivre, BROUSSARD ANNIVERSAIRE ALAT.
2017 aviation philatelic covers with different postmark for 30th anniversary of MH-1521 Broussard french air force withdrawal.

samedi 27 octobre 2018

GUERRE D'ESPAGNE et AERODROMES FRANCAIS


Aujourd'hui, à nouveau un livre, qui nous ramène à l'époque de la guerre d'Espagne.


L'année prochaine étant le 80eme anniversaire de la fin de la guerre d'Espagne, je commençais à réfléchir à quelques enveloppes à réaliser...
Au cours de mes recherches sur le net j'ai commandé le livre '' 1936 - 1937 Les pilotes Républicains Espagnols formés sur les aérodromes français '' de M. A. Graton.
Ayant commandé ce livre directement auprès de l'auteur, je m'attendais à recevoir une petite brochure éditée à compte d'auteur...
Quelle n'a pas été ma surprise de recevoir un superbe ouvrage broché format A4 de 70 pages !


Ce livre répertorie les principaux aérodromes Français ayant formé des pilotes Espagnols et présente du texte, des photos de pilotes et des photos d'avions dans un très bon équilibre. Il aborde aussi les expéditions d'avions Français par ces aérodromes.
Voici donc un livre à recommander sans réserves à toute personne s'interessant aux relations aéronautiques Franco-espagnoles pendant la guerre d'Espagne, et Dieu sait si les informations sur cette période sont minces.

Félicitations donc à l'auteur M. A. Graton qui nous propose un fascicule de très grande qualité sur un sujet pas vraiment facile.
Pour plus d'informations, le mail de l'auteur : alain.graton@cegetel.net

vendredi 12 octobre 2018

51 STORMO / AG 51 : JUMELAGE 1982



Aujourd'hui un souvenir philatélique pour le moins original émis à l'occasion du jumelage intervenu en 1982 entre la 51 STORMO et l'AG 51.


Ci-dessus, carte postale créée pour le jumelage des 51 Stormo Italienne et AG 51 Allemande, deux escadres de reconnaissance numérotées en ''51''.
Ci-dessous, détail du cachet d'Istrana du 28 avril 1984, date de la rencontre entre les deux escadres.


Créée en 1939 sur le terrain d'aviation de Rome Ciampino, la 51 Stormo est rattachée à la base aérienne d'Istrana depuis 1953.
Cette escadre qui regroupe les 103eme et 132eme gruppo, est aujourd'hui équipée d'AMX et a pour mission la reconnaissance et l'attaque au sol.


Ci-dessus, une belle photo du Lockheed RT-33 MM35238 51o78 de la 51eme Stormo vu en 1989.
14 RT-33 ont été acquis par l'AMI à partir de 1952. Ces avions n'ont jamais été utilisés en tant qu'avions de reconnaissance mais comme avions plastrons pour l'entrainement à la défense aérienne d'où leurs couleurs flamboyantes : extrados rouge et  intrados jaune/noir.
Ils ont ensuite été ventilés au sein des différentes stormi de l'AMI où ils ont servi d'avions de liaison et d'entrainement.


Ci-dessus, beaucoup moins coloré avec son camouflage basse visibilité, l'Aermacchi MB339 MM54491 51o76 photographié en 2005.


jeudi 4 octobre 2018

TURNING THE TIDE


Eric m'ayant prévenu qu'un timbre commémorant la participation des Etats-Unis au 1er conflit mondial avait été émis par la poste Américaine en juillet dernier, je décidais de lui envoyer quelques enveloppes pour profiter de l'évenement.
Encore une coopération Franco-Américaine qui a donné de bons résultats...


Ci-dessus, une de mes enveloppes qui a fait le voyage France Etats-Unis aller-retour.
Je l'ai ornée d'un profil de SPAD XIII du 93th aero squadron, profil déja utilisé sur d'autres enveloppes, mais j'étais un peu pris par le temps...


Le timbre Turning the Tide a été émis par la poste américaine en hommage aux citoyens américains ayant participé à la 1ere guerre mondiale et aux 53000 volontaires morts entre juin et novembre 1918.
ce timbre est sans valeur faciale et correspond à un affranchissement courant aux USA.


Ci-dessus, détail du cachet 1er jour qui a eu lieu le 27 juillet 2018 à Kansas City (Missouri).
N'ayant pas une connaissance approfondie des USA, je n'ai pas l'explication de la date du 27 juillet ni de la ville de Kansas City (hormis l'existence d'un musée de la 1ere guerre mondiale...).
Si quelqu'un peut m'éclairer ce serait avec plaisir...


Ci-dessus, la photo que j'ai utilisé pour mon profil. Il s'agit du SPAD XIII ''1'' du 93rd aero squadron, certainement l'avion du major Huffer commandant l'ecadrille, photo prise sans doutes sur l'aérodrome de Foucaucourt en novembre 1918.


Ci-dessus, détail de la photo montrant un inhabituel appareillage entre les jambes du train.
Le 93rd aero squadron ayant fait de nombreuses missions d'appui au sol, il s'agit certainement d'un système lance bombes.
Je ne connaissais pas encore les SPAD XIII chasseurs-bombardiers, mais c'est chose faite...
Thanks again Eric for the very succesful cooperation in these French-American aviation philatelic envelopes.

mercredi 19 septembre 2018

COMPAGNONS DE LA LIBERATION et MS 406



Le Philatelic Club Vosgien proposait les 15 et 16 septembre derniers à Epinal un bureau philatélique en hommage aux Compagnons de la Libération.


Il n'en fallait pas plus pour que je me lance dans l'impression d'enveloppes aéronautiques !
En effet, l'Ordre de la Libération, créé en 1940 par le Gal De Gaulle, récompensait des personnes physiques, mais aussi des communes de France ainsi que des unités militaires dont 5 appartenant à l'armée de l'air.


Trop heureux de pouvoir décorer des enveloppes avec un profil de Morane Saulnier 406, je décidais de réaliser des enveloppes dédiées à l'Escadrille Française de Chasse n°1 ornées d'un MS 406 FAFL.


L'Escadrille Française de Chasse n°1 a été officiellement créée le 9 avril 1941 en Egypte avec des pilotes Français Libres d'AEF.
Equipée principalement de Hurricanes, l'EFC 1 combattra en Afrique du Nord contre les troupes de l'axe.


Rapatriée à Rayak au Liban où elle récupérera une vingtaine de MS 406 de l'ex GC 1/7, l'Escadrille Française de Chasse 1 deviendra en septembre 1941 le groupe de chasse Alsace avec des effectifs augmentés.
Les Morane 406 en état de vol seront principalement utilisés pour l'entrainement.


Ci-dessus et plus haut, deux vues de Morane Saulnier MS 406 de l'ex GC 1/7 capturés par les troupes Australiennes en Syrie en juillet 1941. Ces avions seront remis aux FAFL.
L'Escadrille Française de Chasse n°1 a été décorée de la croix de la libération le 21 juin 1941, devenant ainsi la 1ere unité militaire titulaire de cette décoration.


Ci-dessus, pour le plaisir, une vue des Potez 63.11 saisis par les Australiens sur le terrain d'Alep en juin 1941. Deux unités utilisaient ce type d'appareil au Levant, les GR 2/39 et GAO 583.

Encore merci au Philatelic Club Vosgien pour m'avoir permis ces réalisations assez originales.