..

RECHERCHE PERSONNE POUVANT AFFRANCHIR DES ENVELOPPES A LA POSTE DE DIJON

MERCI DE ME CONTACTER SUR pepinpierre@orange.fr

dimanche 24 juin 2018

EC 2/4 LAFAYETTE : RETRAIT du MIRAGE 2000N




Le 21 juin 2018 a eu lieu sur la base aérienne 125 d'Istres la cérémonie de retrait du Mirage 2000N de l'escadron de chasse 2/4 La Fayette, retrait qui a mis fin à 30 ans de carrière de cet avion au sein de l'armée de l'air.
Ne pouvant laisser passer cet évenement, j'ai tenté une grande première, l'envoi d'enveloppes directement à un bureau de poste local pour un affranchissement avec timbre à date du jour...


J'ai donc préparé quelques enveloppes souvenir que j'ai envoyé directement au bureau de poste d'Istres avec une enveloppe retour et je remercie le personnel de cette agence postale qui a bien accepté de jouer le jeu et qui m'a renvoyé par retour mes enveloppes dûment tamponnées.


La cérémonie du 21 juin à donné lieu à un meeting aérien qui rassemblait de nombreux avions de l'armée de l'air et des FAS ainsi que le Mirage 2000N n°357 125-CO porteur d'une décoration spéciale.


N'étant pas un ancien de l'armée de l'air je n'ai pas été invité au meeting. Je présenterai donc deux photos de Mirage 2000N du La Fayette de ma collection perso : ci-dessus, le n° 340 125-AA vu en 2015 coté escadrille SPA 96 et ci-dessous, le n° 345 4-BU vu à Luxeuil en 2005 coté SPA 160.


Dernier escadron utilisateur du Mirage 2000N, l'escadron de chasse 2/4 La Fayette quittera la BA 125 avec ses Rafale B pour rejoindre l'EC 1/4 Gascogne sur la base de St Dizier.
Si des lecteurs ont quelques photos du meeting, je serais heureux d'en intégrer quelques-unes à cet article.
2018 enveloppe souvenir for Mirage 2000N withdrawal from french fighter squadron 2/4 La Fayette after 30 years of service in French air force.

vendredi 15 juin 2018

JG, JaboG, AG et EMA (Pt. 1)




Aujourd'hui, interessons-nous à quelques unités de l'actuelle Luftwaffe à travers cinq EMA interessantes et commençons par la chasse avec le JG 72 ''Westfalen''.


Ci-dessus, une EMA du 3 mai 2000 aux marques du Jagdgeschwader 72 ''W'' de Rheine.
L'histoire de cette unité est relativement complexe car elle a été créée JaboG 36 ''Westfalen'' en 1961, déja sur la base de Rheine Hopsten.


Ce n'est qu'en 1984 que cette JaboG 36, alors équipée de F-4F Phantom, deviendra JG 72 ''Westfalen'', le JG 72 premier du nom ayant été transformé en JaboG 43 en 1664 (voir article 4).


Ci-dessus, toujours aussi b------ dans sa livrée air superiority, le F-4F Phantom n° 72-1148 37+38 vu en 2001, orné du petit blason de la Westphalie.
La JG 72, deuxième version, à été dissoute en 2002.
Jagdgeschwader 72 Westfalen 2000 cancellation and postmark.

JG, JaboG, AG et EMA (Pt. 2)




Après la chasse, honneur aux chasseurs-bombardiers avec une EMA datée de 1983 en provenance du JaboG 31 ''Boelcke''.


Le JaboG 31 a été créé en 1957 sur la base de Norvenich. Après avoir volé sur F-84F, Starfighter et Tornado, il est toujours en activité aujourdh'ui sur Typhoon sous le nom de TaktLwG 31.


A noter sur l'EMA l'affranchissement à la poste de Kerpen, commune limitrophe de Norvenich ainsi que le terme Truppenverwaltung que l'on peut traduire par services administratifs.


Ci-dessus, le Lockheed TF-104G n°5737 27+35 vu en 1982. Le JaboG 31 ''B'' a abandonné ses Starfighter pour des Tornado au début des années 80.
JaboG 31 Boelcke interesting 1983 postmark.

JG, JaboG, AG et EMA (Pt. 3)




Suite de ma série sur l'actuelle Luftwaffe avec une EMA du JaboG 41 datée de 1989.


Le JaboG 41 a été créé LeKG 41 en 1966. Après avoir volé sur Fiat G91, il a été transformé en JaboG 41 en 1980 avec l'arrivée des Alphajet.


Dissout en mars 1993, le JaboG 41 a passé toue son existence sur la base de Husum, lieu d'affranchissement de l'enveloppe ci-dessus.


Ci-dessus, l'Alphajet 41+24 du JaboG 41 photographié en 1988.
1989 JaboG 41 interesting cancellation.

JG, JaboG, AG et EMA (Pt. 4)




Quatrième partie de mon étude, consacrée cette fois au JaboG 43 d'Oldenburg.


Le JaboG 43 a eu une histoire assez complexe : Créé JaboG en 1964 par transformation du premier JG 72 sur la base de Leck, il a été transformé en LeKG 43 avant de redevenir JaboG 43 sur Alphajet à Oldenburg pour finalement être dissout en 1993.


Ci-dessus, enveloppe affranchie à Oldenburg le 4 juin 1986.
Pour rappel, l'inscription Truppenverwaltung qui signifie services administratifs.


Ci-dessus, l'Alphajet 40+46 du JaboG 43 photographié en 1981.
1986 JaboG 43 postmark.

JG, JaboG, AG et EMA (Pt. 5)



Dernier article de ma série consacrée aux EMA de la Luftwaffe avec une des deux escadres de reconnaissance, l'Aufklarungsgeschwader 52.


Ci-dessus, EMA de l'AG 52 datée de 1986 portant uniquement l'inscription Bundeswehr.
L'AG 52 a été créée à Eggebek en décembre 1959. Avec l'arrivée des RF-104G en 1964, elle a du déménager sur la base de Leck. C'est là qu'elle sera dissoute en 1994, regroupant ses avions et son insigne avec ceux de l'AG 51.


Ci-dessus, l'enveloppe entière affranchie à Leck le 18 mars 1986. A noter le cachet Geschaftszimmer ou agence postale.


Ci-dessus, le RF-4E Phantom n°69-7473 35+26 de l'AG 52 décoré pour un Tiger Meet. Je n'ai malheureusement ps retrouvé l'année de cette photo.
Voila qui clôture cette série qui m'a obligé à me replonger dans l'histoire complexe des unités de l'actuelle Luftwaffe.
Last postmark of this luftwaffe serie, 1986 AG 52 postmark.

vendredi 8 juin 2018

BAN ASPRETTO

                   
            OU PETIT SOUVENIR DE MES VACANCES EN CORSE....


Ayant profité des ponts du mois de Mai pour passer une semaine en Corse, je ne pouvais pas envisager de partir sans avoir préparé quelques souvenirs aéronautiques...


A mon grand déséspoir, je ne trouvais malheureusement aucun anniversaire sur l'aviation militaire qui colle avec 2018 ! Je me suis donc rabattu sur l'aéronautique navale et le seul évenement susceptible de mériter une enveloppe illustrée était le 25eme anniversaire de la dissolution de la BAN  d'Aspretto, intervenue en 1993.


J'ai donc préparé un petit lot d'enveloppes que je suis allé faire tamponner à la poste d'Ajaccio St Gabriel le 5 mai 2018, Aspretto étant situé à côté d'Ajaccio.


A ma grande surprise, Aspretto aurait été la seule base officielle de l'Aéronautique Navale sur le sol Corse. De plus, cette base étant une base d'hydravions, elle ne possédait pas de piste, les avions y étant affectés étaient basés sur le terrain d'aviation de Campo d'ell Oro, très proche de la BAN il est vrai.


Mais revenons à nos moutons. La BAN d'Aspretto a donc été officiellement créée en 1938 et utilisée par différentes unités d'hydravions jusqu'à sa mise en sommeil en janvier 1950 (aprés une brève période Italienne entre 1942 et 1943).


Réarmée en 1955 avec des avions basés à Campo d'ell Oro, elle a accueilli l'escadrille 9F équipée de TBM/TBF jusqu'en 1960 puis l'escadrille 55S à partir de 1961.


L'escadrille 55S, ou escadrille de spécialisation sur multimoteurs, a été créée en 1948 au Maroc. Elle sera intimement liée à la base d'Aspretto puisqu'elle lui sera rattachée de 1961 jusqu'à sa dissolution en 1986.


Chargée de la formation des pilotes de l'aéronavale sur multimoteurs, l'escadrille 55S a été équipée, pendant sa période Corse, de Beechcraft SNB-5 et Nord 262.


Voila donc un anniversaire qui m'a permis de réaliser quelques enveloppes originales sur un sujet contemporain mais pas si courant.
La BAN d'Aspretto, que l'on voit très bien en arrivant par le ferry d'Ajaccio, a fermé ses portes en 1993, il y a 25 ans cette année.


Pour finir, comme aurait dit tonton Napo, du haut de ces enveloppes, 4 années nous contemplent...