mardi 17 septembre 2019

ANVIL DRAGOON 75 ANS - 1ere Partie




Avec le 75eme anniversaire du débarquement en Provence, l'occasion de réaliser quelques enveloppes aux couleurs de Thunderbolt Français était trop belle !
J'ai donc retracé philatéliquement l'arrivée en 1944 de quelques groupes de chasse Français sur les principaux terrains d'aviation du couloir rhodanien : Salon de Provence, Ambérieu en Bugey, Lyon Bron et Dijon.


Je vais essayer de présenter ces enveloppes dans un ordre chronologique avec, dans ce 1er article, les terrains d'aviation de Salon et Ambérieu.


Ci-dessus, ma première enveloppe Anvil Dragoon, consacrée à l'arrivée du groupe de chasse 3/6 Roussillon sur la base de Salon de Provence le 2 septembre 1944
Grâce à Eric, que je remercie grandement, cette enveloppe est affranchie avec le cachet Salon Air du mardi 3 septembre 2019, l'agence postale étant fermée le lundi.


A noter que l'agence postale Salon Air, rattachée à la base aérienne 701, est certainement une des dernières agences postales air à fonctionner en France.


En septembre 1944, le GC 3/6 était encore équipé de Bell P-39 Airacobra, avion qu'il gardera jusqu'à sa transformation sur P-47 en décembre 1944.
A noter que, n'ayant pas trouvé de photo interessante de P-39 du Roussillon, j'ai réalisé le profil ci-dessus qui n'est que pure spéculation.


Ci-dessus, un P-63C du GC 1/4 Navarre et ci-dessous une belle photo du P-63C 43-11566 aux couleurs Françaises sur peinture alu.


Remontons le couloir Rhodanien pour atterrir à Ambérieu en Bugey, terrain d'aviation qui a vu transiter un nombre considérable d'avions et d'unités en 1944.


Ci-dessus, enveloppe Anvil Dragoon Ambérieu ornée d'un P-47D du GC 1/4 Navarre et portant le cachet Ambérieu poste du 7 septembre 2019.
Ci-dessous, enveloppe PAP portant le même cachet.


La 4eme escadre de chasse ( GC 1/4 Navarre, 2/5 La Fayette et 2/3 Dauphiné ) à atterri sur le terrain d'Ambérieu le 8 septembre 1944, mais le 8 septembre 2019 étant un dimanche, je suis allé faire tamponner mes enveloppes samedi 7.


Ci-dessus, le profil du P-47D 42-26218 du GC 1/4 Navarre que j'ai réalisé en m'inspirant du très bon livre Les P-47D Thunderbolt aux couleurs Françaises.


Ci-dessus, la carte postale très connue du P-47D Lt Belleville du Navarre à Lyon sans doute après guerre.


Ci-dessus, autre enveloppe Anvil Dragoon affranchie à Ambérieu le 7 septembre 2019, ornée cette fois du profil du P-47D 44-20925 9V-Q du GC 2/5 La Fayette et ci-dessous, la photo très connue qui m'a servi de base de dessin.


Ci-dessous, autre vue d'un P-47D du La Fayette, le 42-25830 ''38'' coté SPA 167.


A venir articles Anvil Dragoon 2, 3 et 4 sur les bases de Dijon, Lyon et, petit bonus, Loyettes.

samedi 14 septembre 2019

PARIS LIBEREE !



Profitant de la sortie du timbre ''75eme anniversaire de la libération de Paris'' le 25 août dernier, j'ai décidé de commémorer le fameux atterrissage des 4 Piper L-4 Cub sur les Champs Elysées effectué le 25 août 1944.


Ci-dessus mon enveloppe Libération de Paris ornée du Piper L-4H CUB 43-29934 59-y appartenant au 196th Field Artillery Battalion, unité US dont un détachement était venu renforcer les avions affectés à la 2eme DB.


Le Gal Leclerc ayant reçu l'ordre (après bien des péripéties politiques) de libérer Paris, il envoie le 24 août 1944 2 L-4 Cub lancer des messages aux insurgés qui se battent contre les Allemands depuis le 19 août.


Le lendemain, 25 août 1944, alors que les troupes de la 2eme DB ont atteint Paris, que les Allemands ont capitulé et que De Gaulle fait son fameux discours, 4 Piper L-4 Cub appartenant à la 2eme DB et au 196th Field Artillery Battalion survolent à nouveau Paris et se posent sur les Champs Elysées.


Ci-dessus, la vue très connue du L-4H 59-Y qui m'a servi à réaliser mes enveloppes.
Si l'événement est totalement anecdotique, il aura toutefois une immense reconnaissance historique puisque les avions seront filmés par les caméras de Pathé News le jour même et le lendemain 26 août, jour du défilé du Grand Charles.


Voila encore un cachet ''récupéré'' dans le but de mettre en avant un événement aéronautique certes infime, mais néanmoins historique.

samedi 17 août 2019

PRAGUE KBELY AVIATION MUSEUM 2019



Aujourd'hui, petite visite au musée aéronautique de Prague Kbely avec quelques enveloppes souvenir de mon cru.


En vacances dans la capitale Tchèque, il n'était pas envisageable pour moi de partir sans quelques enveloppes aéronautiques.
J'ai donc choisi le 75eme anniversaire de la création de l'escadre de chasse Allemande KG(J)-6, création intervenue en 1944 sur les terrains de Prague Kbely et ses terrains satellites ( j'y reviendrais plus en détail dans un futur article ).


Ci-dessus donc mes enveloppes Messerschmitt BF 109G-10 et Me 262A-1 KG(J)-6 que j'ai pu tamponner avec le cachet du musée.
Ce cachet n'est pas un cachet postal puisqu'il ne possède pas de date.


De plus, ce cachet du musée représente un char d'assaut, ce qui est plutôt curieux pour un musée aéronautique !
Mais bon, j'étais déjà très heureux d'y avoir accès pour mes enveloppes.


Mais il est temps de commencer la visite du musée avec ci-dessus, une vue de l'entrée et de son MIG 21.
Le musée de Prague Kbely est très facile d'accès à partir du métro de la capitale Tchèque et, de plus, l'entrée est gratuite !


Ci-dessus et ci-dessous, deux avions historiques de Kbely, l'Avia B-534 et le Messerschmitt Me 262 B1 (Avia CS92) dont je présente des cartes postales achetées sur place (je n'ai pas vu le B-534).


Mais bien sur, beaucoup plus interessants que les avions historiques, les nombreux MIG et SUKHOÏ présentés un peu partout dans l'immense enceinte du musée.


Ci-dessus, le superbe MIG 21PF 0308 et ci-dessous, le MIG 21UM 3166 (n° de série 51693166).


A savoir, le musée de Prague Kbely possède une annexe située à environ 300 mètres du musée principal (annexe peu indiquée !) qui rassemble dans deux hangars d'autres avions utilisés par les forces aériennes Tchèques mais aussi quelques avions propres à la firme Aéro.


Ci-dessus, une vue du hangar de la firme Aéro situé dans la deuxième partie de musée et ci-dessous, le superbe MIG 15bis n°3255.


Mais visiter un musée d'aviation, c'est comme faire le ménage... Il ne faut pas hésiter à fureter dans les coins et on fait toujours des découvertes interessantes...


Ci-dessus, au détour d'un hangar, une petite lignée de MIG 21 et SUKHOÏ ...


Et après avoir trouvé un petit espace entre 2 barrières, ci-dessus, une vue plus en détail du MIG 21 0302 malheureusement juste sous le passage d'un nuage ! Etant du ''mauvais'' côté des barrières, je pouvais difficilement attendre le retour du soleil.

Pour finir, le musée de Prague Kbely, c'est aussi une petite boutique avec quelques livres bien interessants comme le Luftwaffe in detail n°1 Air war over Czech land en Anglais à un prix défiant toute concurrence !


Voilà, j'espère vous en avoir bien fait baver d'envie.
Pour ma part, j'ai quitté le musée quand la batterie de mon appareil photo a rendu l'âme, heureusement je pense car sinon j'y serais encore !
A suivre, suite des enveloppes Pragoises KG(J)-6.

mardi 6 août 2019

SAINT EXUPERY 2019


                          2eme PARTIE : LYON


Toujours dans le but de commémorer les 75 ans de la disparition d'Antoine de St Exupéry, aujourd'hui quelques enveloppes affranchies à la poste de Lyon le 31 juillet 2019.


En parallèle à mes enveloppes St Maurice de Remens du 31 juillet, j'avais envoyé quelques enveloppes à la poste de Lyon Bellecour afin de les faire affranchir avec le cachet bureau philatélique du 31 juillet 2019.
N'ayant pas pu me rendre sur place ( j'étais déjà à St Maurice de Remens ) je remercie le personnel de la poste d'avoir bien voulu jouer le jeu.


Pour illustrer ce deuxième article, quelques vues, malheureusement sous les nuages, d'un superbe rond-point construit en 2018 à Ambérieu en Bugey.


Ci-dessus, côté pile, le visage de St Exupéry surmonté du Petit Prince accompagné de son renard. Petit pincement au coeur pour tous ceux qui n'ont jamais pu retenir leurs larmes en lisant ce livre.


Ci-dessus, côté face, en toute simplicité, une simple vue de F-5 en vol ( et non pas de P-38, comme s'évertuent à le nommer tous les ''spécialistes'' de St Exupéry ...).
Voila avec les enveloppes St Maurice de Remens et Lyon un petit hommage philatélique qui m'a pris un peu de temps mais qui a le mérite d'exister.

mercredi 31 juillet 2019

SAINT EXUPERY 2019


                         1ere Partie : St Maurice de Remens



A mon grand regrêt, aucun souvenir philatélique ne semblait prévu pour les 75 ans de la disparition d'Antoine de Saint Exupéry, anniversaire malheureux qui tombait ce mercredi 31 juillet 2019 !


Je décidais donc de réparer cet oubli et posais une demi-journée de congé pour aller faire oblitérer quelques enveloppes à l'agence postale communale de St Maurice de Remens.


Ci-dessus mes enveloppes basées sur le timbre et le cachet commémoratif de l'année 2000.
Quelle n'a pas été ma surprise de constater que les nouveaux cachets d'agences postales communales ne portaient plus la mention du lieu d'oblitération mais uniquement la date !


Heureusement, la responsable de l'APC, que je remercie pour son excellent accueil, à eu la gentillesse d'aller chercher l'ancien timbre à date sur lequel apparait bien l'inscription St Maurice de Remens APC, malheureusement sans date cette fois-ci.


Voila donc des enveloppes à l'oblitération pour le moins originale qui mélange passé et futur des agences postales mais qui n'augure rien de bon  avec la disparition du lieu d'affranchissement sur les nouveaux cachets postaux...


Une petite commémoration avait tout de même eu lieu au château de St Maurice de Remens le dimanche 28 juillet. Une maquette du Lockheed F-5 de St Exupéry à l'échelle 1 y était même annoncée !


Cette commémoration assez modeste présentait quelques tableaux retraçant la vie et l'oeuvre du pilote écrivain.


Quelques véhicules anciens étaient même rassemblés dans le parc du château, mais par contre, aucune trace d'un quelconque Lockheed F-5, avion pourtant difficile à cacher vu sa taille...


Après recherches, la maquette était bien présente mais elle gisait démontée dans un hangar !
Cette maquette de belle taille puisqu'à l'échelle 1, a été construite par des militaires de la base aérienne 113 dans les années 80.


Elle a été ensuite récupérée par l'association Souvenir de St Exupéry et attend maintenant des jours meilleurs.
Il semblerait que cette maquette ait été exposée à Lyon pour les commémorations de l'année 2000. Si c'est le cas, je serais curieux d'en présenter une photo.



Ci-dessus, pour finir, un souvenir philatélique des commémorations de l'année 2000 complété avec ''les'' cachets St Maurice de Remens du 31 juillet 2019.
Bref, voila encore un oubli philatélique ''rattrapé'' avec les moyens du bord.