..

RECHERCHE PERSONNE POUVANT AFFRANCHIR DES ENVELOPPES A LA POSTE DE DIJON

MERCI DE ME CONTACTER SUR pepinpierre@orange.fr

samedi 17 janvier 2015

ESCADRILLE de CHASSE de NUIT 5/13 à LOYETTES

 
 
Aujourd'hui, encore une enveloppe perso dont je ne suis pas peu fier : le 75eme anniversaire de l'arrivée de l'Escadrille de Chasse de Nuit 5/13 sur le terrain d'aviation de Loyettes ( Ain ).
 
 
L'ECN 5/13 a été créée dans l'affolement de la mobilisation de 1939 à partir de l'Escadrille Régionale de Chasse ERC 562 de Lyon Bron.
L'ERC 562 rassemblait les pilotes réservistes de la région Lyonnaise et était équipée de Dewoitine D501. Scindée en deux, l'ERC 562 donnera naissance à l'ERC 2/562 qui, après avoir été ''délocalisée'' à Montpellier, reviendra à Bron et deviendra officiellement Escadrille de Chasse de Nuit 5/13 le 1er janvier 1940.
 

L'ECN 5/13 s'installera sur le terrain d'aviation de Loyettes le 17 janvier 1940.
Equipée de quelques Potez 631 à partir d'octobre 1939, l'apprentissage de l'escadrille sera difficile : manque de matériel, manque de personnel qualifié, aucune infrastructure à Loyettes... Le 1er vol de nuit sur Potez 631 ne s'effectuera que le 4 mars 1940 !
 
 
Ci-dessus et plus haut deux photos tirées de ma collection montrant le Potez 630 n°4 accidenté à Bron.
Très éloignée du front, l'ECN 5/13 ne participera qu'à deux combats aériens à partir du terrain de Loyettes, les 1er et 2 juin 1940, combats effectués de jour bien entendu, et qui n'entraineront aucune victoire sure.
Le déferlement des armées Allemandes entrainera le départ de l'ECN 5/13 de Loyettes le 15 juin 1940 pour Marignane ou elle arrivera le 26 juin.
L'Escadrille de Chasse de Nuit 5/13 sera finalement dissoute le 10 aout 1940.
 
 

Ci-dessus, autre enveloppe que je suis allé faire tamponner ce matin même au bureau de poste de Loyettes. Je remercie au passage la préposée de ce bureau de poste qui m'a réservé un excellent accueil.
 
COMPLEMENT :
Aujourd'hui, je complète cet article grace aux documents et aux informations transmises par M. G. Rigaud qui avait 7 ans en 1940 et qui habitait à coté de l'aérodrome.
 
 
Tout d'abord, ci-dessus, une photo certainement unique d'un alignement de Potez 631 sur le terrain d'aviation de Loyettes en 1940.
 
 
Ensuite, selon les souvenirs de M. Rigaud ( et contrairement aux informations parues dans le journal AVIONS n°81 ) le terrain d'aviation ne se trouvait pas à l'ouest du village de Loyettes mais à l'est, environ à mi-chemin entre le village et l'actuelle centrale nucléaire du Bugey, le long du Rhône.
 
 
Ci-dessus, une photo que je viens d'aller prendre, 5 minutes avant les premiers flocons de neige. On distingue le Rhône qui passe devant la centrale nucléaire.
Je remercie encore M. Rigaud pour ses précieux souvenir et sa non moins précieuse photo.










10 commentaires:

  1. Bonjour. La dernière photo ci-dessus de l'emplacement de l'aérodrome de Loyettes n'est pas bonne. En effet, j'ai connu cet aérodrome puisque mes parents tenaient la ferme de Grange Rouge en bordure de cet aérodrome, tous les avion Potez 631 stationnaient derrière la ferme et tous les pilotes et personnel attachés à cette escadrille ECN 5/13 logeaient à la ferme. En 1940 j'avais 7 ans
    L'emplacement exacte se situe à 3.5km de loyettes entre la ferme de Grange Rouge et de La Mière et à 2.5km de Marcilleux. Bien amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour.
      Merci pour vos précisions. Selon l'article de la revue Avions que j'ai cité, l'aérodrome me semblait ''collé'' au village. Il était bien du même coté du Rhone que le village ?

      Supprimer
    2. L'aérodrome était à 400 mètres du Rhône, du coté Loyettes bien sûr. (la ferme de Grange Rouge n'existe plus, c'est dommage)
      Je suis à la recherche de la vue aérienne de cette aérodrome, je suis certain qu'elle existe quelque part, c'est pour cela que je suis tombé sur votre site et que je vous ai apporté quelques précisions.

      Supprimer
    3. Rebonjour.
      Merci pour ces nouvelles précisions.
      Effectivement, pour moi l'emplacement de cet aérodrome est assez confus car le hameau de Grange Rouge est situé de l'autre coté du Rhone et je crois qu'à la fin de la guerre un aérodrome utilisé par l'USAF était installé aussi de l'autre coté du Rhone, donc pas sur l'aérodrome de l'ECN 5/13.
      Je crois que je vais retourner me balader à Loyettes, cette fois-ci de l'autre coté du Rhone.
      Amitiés.

      Supprimer
    4. Rebonjour. Grange Rouge est le nom de la ferme, et non le nom d'un hameau. Les américains ont bien utilisé l'aérodrome de Loyettes, sur lequel est arrivé une cinquantaine de chasseur bombardier P47 et 3 bombardiers B25 Mitchell. Mon père était employé aux carburants. Sur Google en faisant "ancien aerodrome de loyettes 01", vous aurez l'historique de cet aérodrome, bien que sur les plans et textes il manque quelques précisions. Aujourd'hui c'est un très grand champ cultivé.
      J'ai l'impression que vous habitez pas trop loin de Loyettes ? . Amitiés

      Supprimer
    5. Bonsoir
      J'étais absent aujourd'hui et je découvre votre mail ce soir.
      J'habite à Blyes à coté de Loyettes.
      Si vous voulez me contacter en direct voici mon adresse mail : pepinpierre@orange.fr
      Je serais tres interessé de découvrir les lieux exact.

      Supprimer
  2. Phiippe
    Émotion d'avoir revu cet insigne et ces informations sur le terrain de Loyettes et les Potez 631 c3. Mon père y a été basé sur la période considérée. Mécanicien machine et mitrailleur.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Philippe.
    Merci de votre interet pour mon article.

    RépondreSupprimer
  4. PS : D'autres infos sur cet insigne : http://philatelie-aviation.blogspot.fr/2015/07/chasse-de-nuit-suite.html

    RépondreSupprimer
  5. RECHERCHE DE DOCUMENTS :
    Pour information, M. Rigaud et moi sommes à la recherche de tous documents d'époque concernant le terrain d'aviation de Loyettes.
    Merci de me contacter sur mon adresse mail :
    pepinpierre@orange.fr

    RépondreSupprimer